Exhibition, Nantes , France

ICÔNES/Trésors des réfugiés

Icon Network > Events > Current / Up Coming > ICÔNES/Trésors des réfugiés



Monday 29 December 2014, by Icon Network



July - November 2016


EXPOSITION Icônes - Trésors des réfugiés Château des ducs de Bretagne, Musée d’Histoire de Nantes. 25 Juin-30 Octobre 2016. Partenariat scientifique avec le MUSEE BYZANTIN d’ATHENES.

Chef de projet : Pierre Chotard

Commissariat scientifique : Kiriaki Tsesmeloglou

Commissaire associée : Maria Filipoussi

L’exposition au château des ducs de Bretagne, Musée d’Histoire de Nantes, « Icônes - Trésors des réfugiés» sera constituée en partie d’objets de la collection « Trésors des réfugiés »conservés dans le réserves du BXM (environ 40 objets). Les lignes de force de cette exposition s’appuieront sur le sens que l’on prête à ces objets exceptionnels que sont les icônes (mise en avant de l’objet qui voyage, l’attachement de l’humain à un objet protecteur, source de souvenir d’une vie d’ailleurs et talisman d’accompagnement à un nouveau départ dans la terre d’accueil). Sans s’attacher à la violence historique de l’évènement et aux luttes mémorielles, le propos veillera à en restituer cependant le contexte local et mondial. La volonté est de s’appuyer sur les racines de l’exode lui-même, cause du départ des œuvres porteuses de mémoire de l’« ancienne patrie», leur paradis perdu.

Leur « patrie », la Grèce, ne les attendait pas les bras ouverts. L’installation temporaire de certains émigrés en Grèce, leur difficulté, fait rapidement d’eux des étrangers dans leur propre pays. L’émigration «impossible » en Grèce continentale de ces déracinés a provoqué une seconde vague, cette fois vers l’Europe de l’Ouest : ils furent alors nombreux à choisir la France comme terre d’accueil. Les raisons de ce choix sont à rechercher dans les relations d’entente que les grecs et les français n’ont cessé d’entretenir au cours du XIXe siècle. A cette période se renforce tout particulièrement le poids des communautés d’origine grecque dans certaines villes de France. Notre volonté est de s’interroger sur la raison, qui conduit un être humain lors d’un départ forcé, de prendre un objet plutôt qu’un autre, que représentent-ils dans la sphère privée et dans le lien communautaire? (rôle de l’icône dans la société de l’époque en Asie Mineure, rapport à l’objet protecteur, besoin de l’humain à avoir avec lui un ancrage de son ancienne patrie) etc. La mise en avant d’une sociologie du migrant à travers ces objets qu’il a transportés en France depuis cette période jusqu’à nos jours, sera le fil conducteur de l’exposition.

Pour obtenir tous renseignements sur le projet d’exposition, les personnes intéressées peuvent se rapprocher du service des expositions du Musée d’Histoire de Nantes. (Responsable du service : Pierre Chotard, pierre.chotard@chateau-nantes.fr

Chateau des DUCS DE BRETAGNE-MUSEE d’HISTOIRE DE NANTES 4, place Marc Elder 44000 Nantes

http://www.chateaunantes.fr

Annonce de l’ambassade de Grèce à Paris :

http://www.amb-grece.fr/actualites/infosdujour/musee_de_nantes.htm